Racheter ou renégocier un crédit immobilier dans le 28 ?

Courtier indépendant et expert en prêt dans l’Eure et Loir (28) 

plus de 40 avis clients à date

08:00 – 20:00

Lundi au samedi

Courtier immobilier

Retour chiffré en 24h

02 37 15 51 13

Renégocier ou racheter son prêt immobilier dans le 28 :

Vous avez l’intention de racheter votre prêt immobilier chez une banque concurrente ou de le renégocier en interne dans votre banque actuelle ?
Voici nos conseils :

La renégociation de taux en interne :
Moins compliquée en terme de procédures, elle vous permet sans trop de paperasse, de baisser votre taux.
Les conditions de renégociation sont alors au bon vouloir de votre conseiller bancaire. Il vous proposera un gain plus ou moins important soit en réduisant la durée, soit les mensualités, soit les deux (plus rare).
Son offre dépendra surtout de la relation que vous avez avec lui, de votre profil client pour la banque, et de votre capacité de négociation. Cependant, elle montre rapidement ses limites si vous souhaitez obtenir l’offre la plus compétitive possible et le gain maximum en coût de crédit :si c’est votre souhait, privilégiez alors un rachat par la concurrence !

Le rachat par une banque concurrente :
Plus chronophage et fastidieux qu’une simple renégociation, le rachat de prêt immobilier permet de faire une analyse globale du marché, de mettre les banques en concurrence et donc de tirer parti du meilleur de ce qui se fait à un moment donné.
Contrairement à la renégociation, vous avez la possibilité de négocier plus finement pour obtenir un gain maximal. L’aide d’un courtier dans ce processus vous sera bénéfique : il fera pour vous une analyse du marché et vous orientera vers l’offre la plus adaptée à vos besoins. De plus, tous les frais de rachat sont inclus dans le nouveau financement et vous n’aurez pas le moindre apport à sortir de votre poche: tentant, n’est-ce pas ?

Combien coûtent les frais de rachat d’un prêt immobilier ?

Le rachat de prêt immobilier n’est pas sans frais.

Ces derniers sont généralement inclus dans l’opération et donc absorbés par le nouveau taux plus bas. Tout d’abord, vous allez devoir payer des pénalités de remboursement anticipé à votre banque : dans la mesure où vous les quittez, il faut payer ! Cette indemnité compensera le manque à gagner de la banque.
Le montant de ses indemnités est égal à un semestre d’intérêt. Si vous avez un taux de 3% et un capital restant dû de 200 000€, vous paierez alors des indemnités de 3000€ (200000€*3%/2).
Les autres frais sont plus classiques, ce sont les honoraires du courtier et les frais de garantie.Ces frais doivent être largement amortis par le gain en coût de crédit sur votre nouvelle opération. On dit qu’il faut en règle générale au moins un taux inférieur de 0.8% à votre taux actuel pour avoir un gain réel. De plus, rien ne sert de racheter votre prêt si vous souhaitez vendre dans la foulée : les frais liés au rachat ne seraient pas amortis en cas de revente trop rapide.

Notre cabinet de courtage étudie votre situation actuelle et vous propose plusieurs solutions de rachat en fonction de vos besoins, n’hésitez pas à nous contacter pour une étude et une simulation de rachat de votre offre de prêt. Nous nous engageons à un retour rapide en moins de 24h.

Top